Le domaine de l’énergétique vous attirait depuis longtemps, et vous vous êtes lancé. Vous avez suivi une formation pour devenir magnétiseur et apprendre à utiliser vos capacités naturelles. Vous avez expérimenté, fait des exercices, essayé de soulager vos proches, et à votre grande surprise, vous avez constaté que cela fonctionne. De petits bobos de la vie quotidienne ont disparu, vos proches se sentent bien mieux après une séance, et ils vous encouragent à continuer. Mais c’est justement là qu’intervient le doute. Au moment précis où vous vouliez développer votre activité. Le syndrome de l’imposteur n’est pas loin.

Vous commencez à vous poser des questions sur vos compétences en magnétisme, votre pouvoir à travailler avec les énergies et à apporter du bien-être aux autres. Vous vous dites que tout ce qui s’est produit n’est que le fruit du hasard, qu’il est impossible que vous en soyez la cause. C’est ce que l’on appelle le « syndrome de l’imposteur », et rassurez-vous, cela arrive à de nombreuses personnes et dans tous les domaines. Afin de mieux comprendre ce qui se cache derrière cette expression, et comment s’en sortir, voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ?

Cette notion a été introduite par des psychologues, il y a une quarantaine d’années. Elle désigne le fait qu’une personne n’arrive pas à voir sa responsabilité dans une réussite. Imaginons un énergéticien qui intervient auprès de quelqu’un qui veut se débarrasser d’une verrue ancienne. Le praticien fait une séance et, deux jours plus tard, la verrue est partie. Dans le cas du syndrome de l’imposteur, le magnétiseur pensera que ça n’est pas grâce à son intervention que la verrue a disparu. Il se dira que c’est une coïncidence, que la météo a peut-être joué, ou que c’est un effet placebo qui a marché. Mais en aucun cas il n’admettra que c’est son action qui a produit le résultat. Le syndrome de l’imposteur est assez fréquent quand on veut devenir magnétiseur.

D’où vient ce syndrome de l’imposteur ?

Généralement, on retrouve le syndrome de l’imposteur chez des personnes qui manquent de confiance en elles, qui doutent facilement, et se sentent inférieures aux autres. C’est également le cas chez les autodidactes, les gens qui se cultivent par eux-mêmes et n’ont pas de diplômes académiques. Ils pensent alors que leur savoir vaut moins que celui d’un universitaire, par exemple. On retrouve aussi beaucoup de femmes et de personnes à haut potentiel parmi ceux qui se qualifient eux-mêmes d’imposteurs. Et puis, il y a les personnes issues d’une famille qui n’a connu que des échecs, et qui ne veulent pas « trahir » cette dynamique en réussissant.

S’il y a un syndrome de l’imposteur, c’est parce que la société en général nous impose d’être légitimes dans tout ce que l’on fait. Il faut posséder le diplôme adéquat pour obtenir un poste précis, être un expert international pour pouvoir donner une conférence en public, faire tout un tas de stages de préparation et lire une quantité astronomique de livres avant d’accueillir un enfant… Cela donne l’impression qu’il faut des qualifications extraordinaires pour tous les domaines de la vie. Certains deviennent alors très perfectionnistes, travaillent beaucoup plus que ce qui est demandé par leur employeur, se mettent une pression énorme, et refusent catégoriquement de s’attribuer les mérites d’une réussite. Pire, ils se disent même qu’ils ne méritent pas leur situation, et vont être dénoncés pour incompétence et imposture.

Comment s’en sortir ?

Vous pouvez commencer par observer les faits de manière objective. Si après vos séances, les gens vous disent qu’ils se sentent mieux et que leur rhume ou leur zona est grandement soulagé, croyez-les ! Ils n’ont aucune raison de vous mentir. De plus, si vous avez suivi une formation sérieuse pour devenir magnétiseur , et que vous faites confiance à votre professeur, vous n’avez aucune raison de douter de ce que vous avez appris. Évidemment, rien ne remplace des années d’expérience, mais même les plus grands sages ont été des débutants. Laissez-faire le temps, et ne cessez jamais de croire en vos capacités.

Focalisez-vous sur ce qui a fonctionné, pas sur les petits détails qui sont toujours perfectibles. Il est peut-être vrai que vous ne maîtrisez pas le magnétisme à 100 %, et alors ? Croyez-vous que les autres magnétiseurs savent absolument tout sur le sujet et accomplissent des miracles à chaque seconde ? Enfin, posez-vous une question toute simple : est-ce que cet état de doute permanent de vos capacités vous fait du bien ? Si la réponse est non, vous pouvez changer.

Parmi les solutions qui vous aideront sur ce chemin de la confiance en vous, il y a notamment l’EFT (technique de libération émotionnelle), les Fleurs de Bach (insérer le lien), ou l’application de la loi de l’attraction . Pour vous sentir légitime en tant que magnétiseur professionnel, vous pouvez également suivre une formation solide pour apprendre à lancer efficacement votre activité.



Demande de bulletin d'inscription

Remplissez les champs ci-dessous pour recevoir votre bulletin d'inscription

Votre demande a bien été reçue. Consultez votre boite email pour récupérer le bulletin d'inscription